« Envole-toi » : tout l’esprit de saint Vincent de Paul en une comédie musicale

© École Saint-Vincent de Paul
 
 

Pour fêter les 400 ans de la Confrérie des filles de la charité, 200 jeunes font le pari incroyable de monter une comédie musicale sur le thème de la confiance.

Créée par saint Vincent de Paul pour aider les personnes vulnérables, la Confrérie des filles de la charité fête ses 400 ans cette année. Pour l’occasion, l’ensemble scolaire Vincent de Paul, situé près de Dax, dans la ville natale de son saint patron, s’est lancé dans un projet hors du commun : réaliser et jouer une comédie musicale avec la majeure partie de ses élèves, du primaire au lycée technique. Le spectacle, « Envole-toi », aura lieu les 2 et 3 juin sur le site du Berceau, devant la maison Ranquines où est né Vincent de Paul.

Les valeurs intemporelles de saint Vincent de Paul

« Envole-toi » raconte l’histoire d’Alex, un jeune équilibriste à l’avenir prometteur qui participe à des « battles » où s’affrontent des bandes d’acrobates. Un jour, il tente une figure trop risquée et chute ; son rêve de devenir un yamakasi professionnel s’effondre. Dix ans après son accident, le capitaine de sa troupe lui demande d’entraîner des jeunes. Alex reprend espoir jusqu’à les emmener à la victoire.

Si la comédie musicale ne raconte pas la vie de Vincent de Paul, elle y fait référence à travers son héros qui essaye de donner un sens à sa nouvelle vie en passant par des tourments et qui trouvera finalement sa voie en aidant les autres jusqu’à atteindre la gloire grâce à ce qu’il aura semé chez eux.

Se découvrir de nouveaux talents, reprendre confiance en soi

C’est dans ce même esprit que l’ensemble scolaire Vincent de Paul a décidé de lancer ce grand projet de comédie musicale. Orchestré par des professionnels du spectacle de la Compagnie Fredonia – l’école de la confiance, le premier défi a d’abord été d’adapter une comédie musicale qui existait déjà aux talents présents chez les élèves mais aussi à leurs envies. « Nous voulions que chacun soit satisfait du rôle qu’il allait avoir afin qu’il trouve sa place dans le projet », confie Hervé de Belloy de la Compagnie Fredonia, « et qu’il s’y investisse ».

Dans cette école qui réunit des jeunes issus de familles aisées et modestes où certains ont des parcours compliqués voire même difficiles, la volonté du personnel encadrant était de les faire se rencontrer autour d’un projet commun « où la fibre artistique les réunit », explique Déborah Feyte, de l’ensemble scolaire Vincent de Paul, « pour que les barrières tombent ». À travers l’histoire du héros de la comédie musicale, et grâce aux talents que certains ont pu se découvrir dans cette aventure, l’idée est qu’ils « reprennent confiance en eux et espoir », poursuit Déborah Feyte.

Ils sont aujourd’hui 200 à participer à ce grand projet, y consacrant deux heures par semaine, puis cinq jours complets avant le spectacle. Chant, théâtre, danse, acrobaties, sports, autant de performances que de talents sur la scène où 160 élèves se prêteront à des prestations de tous genres. En coulisses, ils sont 30 à s’occuper de la communication de l’événement, des costumes ou des décors.

Les reliques de saint Vincent de Paul exposées pendant la représentation

Le spectacle aura lieu sur un site historique, devant la maison natale de Vincent de Paul et ses reliques seront exposées sur la scène. Des citations du saint viendront enrichir le texte de la comédie musicale.

Pour financer le projet, l’ensemble scolaire Vincent de Paul a lancé une campagne de financement participatif via les Projets Rosalie. Si les objectifs ont été atteints, il est toujours possible de faire un don sur la plateforme de crowdfunding, car dans ce genre de projet, « de nouvelles factures viennent toujours s’additionner ! », précise Déborah Feyte.

Enfin, si vous souhaitez assister au spectacle ou obtenir plus d’informations, n’hésitez pas à leur envoyer un e-mail à cette adresse. « Envole-Toi » se jouera deux soirs de suite les 2 et 3 juin et attend pour chacune des représentations 400 spectateurs. La place est vendue 8 euros.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.